22 février nous fêtons la Chaire de Saint Pierre

Publié le par Paroisse saint-aldric

quovadis-villaret.jpgNous fêtons aujourd'hui la chaire de Saint-Pierre  qui nous rappelle la mission que Saint Pierre a reçu de Jésus Christ,  celle de pasteur de l'Eglise Universelle.

Pierre est le garant infaillible de la foi de ses frères, le Rocher sur lequel le Seigneur a bâti son Eglise nous rappelle le livre des heures.

Les Actes des apôtres nous relatent les débuts de l'Eglise et notamment le concile de Jérusalem où fut décidé que la circoncision selon la loi de Moïse ne serait pas imposé aux païens: Pierre marqua là son autorié comme nous le rappelle ce passage des Actes.

A leur arrivée à Jérusalem, ils furent  ( Paul et Barnabé envoyés par l'Eglise d'Antioche) accueillis par l'Église, les Apôtres et les Anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.

   On vit alors intervenir certains membres du parti des pharisiens qui étaient devenus croyants. Ils disaient : « Il faut obliger ces gens à recevoir la circoncision, et à observer la loi de Moïse. »
Les Apôtres et les Anciens se réunirent pour examiner cette affaire
Comme cela provoquait des discussions assez graves, Pierre se leva et leur dit : « Frères, vous savez bien comment Dieu a manifesté son choix parmi vous dès les premiers temps : c'est par moi que les païens ont entendu la parole de l'Évangile et sont venus à la foi.
Dieu, qui connaît le coeur des hommes, leur a rendu témoignage en leur donnant l'Esprit Saint tout comme à nous ;
sans faire aucune distinction entre eux et nous, il a purifié leurs coeurs par la foi.
Alors, pourquoi mettez-vous Dieu à l'épreuve en plaçant sur les épaules des disciples un joug que nos pères et nous-mêmes n'avons pas été capables de porter ?
Oui, c'est par la grâce du Seigneur Jésus, nous le croyons, que nous avons été sauvés, de la même manière qu'eux. » Act 15,4-11.
Aujourd'hui les chrétiens du diocèse se réunissent pour découvrir le mystère de l'Eglise qui se révèle dans les Actes des Apôtres :
C'est la démarche Quo Vadis qui est partagé par une trentaine de groupes entre la paroisse Saint-Aldric et Notre-Dame-de-Sainte-Croix.
En photo, un groupe qui se réunissait hier soir dans le quartier du Villaret

Commenter cet article